Les scientifiques estiment que pour former ses 445 km de corridors tortueux il aura fallu au canyon entre 3 à 6 millions d'années. Les plus anciennes formations rocheuses datent de 400 millions d'années, et bien que le Grand Canyon soit connu de l'Homme depuis des milliers d’années, c'est l'une des dernières régions des États-Unis à avoir été véritablement explorées.

La première exploration

Les Espagnols furent les premiers hommes blancs à voir le Grand Canyon en 1540, 80 ans avant que les Pères Pèlerins ne débarquent à Plymouth Rock. Francisco Coronado était à la recherche d'or, ainsi que des sept cités de Cibola lorsque les Indiens lui indiquèrent la présence d'un grand fleuve au Nord. Coronado demanda à Garcia Lopez de Cardenas de prendre la tête d'un groupe de 12 hommes afin d'explorer le mystérieux fleuve. Cardenas et ses hommes prirent la route accompagnés d'Indiens Hopi, et, 20 jours plus tard, arrivèrent au bord d'un gigantesque précipice : le Grand Canyon. Cardenas n'a pas immédiatement pris toute la mesure de la profondeur et de l'immensité du Canyon. Après trois jours infructueux à chercher un chemin descendant vers le fleuve, les Espagnols réalisèrent que ce qui leur avait paru facile d'en haut était en réalité très loin de l'être. Ce n'est qu'au troisième tiers du voyage que le groupe parvint à descendre.

Un hélicoptère EC-130 rouge survolant le Lake Mead
Une vue du majestueux Grand Canyon

Si les Hopis avaient accepté d'aider les Espagnols à surmonter les nombreux obstacles du canyon, ils y seraient parvenus plus facilement. Mais les Indiens n'accordèrent aucune confiance aux explorateurs. Coronado et ses hommes durent se résigner à quitter la région, en quête d'autres légendes.

Le Grand Canyon et toute sa splendeur furent laissés à ses habitants d'origine, les Indiens, et les choses demeurèrent ainsi pendant plus de deux siècles. Le Grand Canyon ne suscita guère d'attention jusqu'en 1869, date à laquelle un vétéran de la Guerre Civile, le Major John Wesley Powell, qui avait perdu un bras durant la guerre, monta une expédition sur le fleuve Colorado, avec quatre bateaux. Ce fut un long et terrible voyage : Powell perdit deux de ses navires et trois de ses hommes. Powell réussit finalement à atteindre l'endroit où se situe aujourd’hui le Lake Mead. 72 jours plus tard, la publication du compte rendu de son expédition encouragea les scientifiques à étudier le canyon ; le tourisme amorçait lentement son développement.

En 1870, la ligne de chemin de fer de la société Santa Fe Railroad acheva son prolongement jusqu'au Grand Canyon, permettant ainsi aux curieux de découvrir le site. Par décret du Congrès, le Grand Canyon fut classé National Park en 1919.


Les différents climats du Grand Canyon

En raison de son altitude, le Grand Canyon connaît différents climats. Sur la South Rim, où l'altitude dépasse 2 100 mètres), les températures oscillent entre -7 °C en hiver et 32 °C en été. Le temps peut changer soudainement tout au long de l'année et les après-midi d'été sont propices aux orages. Il n'est pas rare de voir des orages éclater dans le Canyon alors que le temps est dégagé sur le plateau. En hiver, la South Rim peut être recouverte par plusieurs mètres de neige. Il est toujours préférable de se couvrir chaudement pour visiter le Grand Canyon, en hiver comme en été.

Des visiteurs explorent le Grand Canyon enneigé durant l'hiver
Vue panoramique du Grand Canyon
Des visiteurs du Grand Canyon contemplent les lieux depuis l'un des points de vue

Randonnée dans le Grand Canyon

Pour randonner le jour dans le Grand Canyon, il n’est pas nécessaire de détenir un permis. Vous pouvez effectuer de courtes et longues randonnées qui ne nécessitent pas d'accompagnement sur les pistes et les sentiers naturels qui relient Yavapai Museum à Hermit's Rest, ce qui représente une distance d'environ 14,5 km. Le sentier South Rim Nature Trail relie Maricopa Point à Yavapai Museum, le long de la rive du Canyon. Il est entièrement pavé et sans grand dénivelé. Vous pouvez la parcourir en entier (5 km) ou n'en faire qu'une partie.

Un permis est toutefois nécessaire pour ceux qui comptent camper dans le Grand Canyon National Park. Toute demande doit être envoyée à cette adresse : Back Country Reservation Office, Post Office Box 129, Grand Canyon, AZ 86023.Une liste d'attente est établie afin de parer aux annulations de dernière minute. Les visiteurs peuvent contacter le bureau Back Country Reservation Office dès leur arrivée dans le Parc pour s'inscrire.

Des visiteurs du Grand Canyon pique-niquent dans le lit du Grand Canyon
Un hélicoptère EC-130 vient d'atterrir dans le lit du Grand Canyon
Un visiteur à l'un des points de vue de la rive sud du Grand Canyon

Camper dans le spectaculaire canyon

Le camping sauvage est interdit à l'intérieur du Parc national. Le bivouac, en forêt comme sur une zone dégagée, est passible d'amende. Le camping Mather Campground, situé à Grand Canyon Village, fonctionne sans réservation. Il ne dispose pas de branchements. Pour les randonneurs souhaitant passer la nuit dans le Grand Canyon, les campings d'Indian Gardens et de Bright Angel sont disponibles. Réservations et permis sont obligatoires. Contactez le bureau du Back Country Reservation Office. Le camping Camper Village, situé à 11 km au sud du National Park, à Tusayan (Arizona), dispose de 250 emplacements pour tentes et camping-cars. Il dispose de raccordements, de sanitaires et de douches. Un parcours de golf miniature pour un moment de détente en famille est également disponible. Contact : Camper Village, P.O. Box 490, Grand Canyon, AZ 86023.

Activités dans le Grand Canyon

Le Hermit's Rest Tour : un circuit de deux heures en autocar sur la West Rim Drive qui borde le Grand Canyon jusqu’au site mythique appelé Hermit’s Rest. Plusieurs arrêts spectaculaires sont prévus sur différents sites spectaculaires : le chemin de randonnée sinueux de Bright Angel et la piste des muletiers, les rapides grondants du fleuve Colorado et Hermits Rest, une bâtisse de pierre unique érigée par Mary Jane Colter en 1914. Ce circuit est disponible toute l’année, à raison de deux départs par jour.

Virée en véhicule tout-terrain proposée aux visiteurs du Grand Canyon
À l'intérieur de la mine d'or, une visite qui peut également être ajoutée au circuit

Circuit à dos d’âne « Mule Riding Excursions » : ces excursions sont presque aussi renommées que le Grand Canyon lui-même ! Les randonnées à dos d'âne ont lieu toute l'année, et deux parcours sont proposés. Les réservations pour ces parcours doivent être effectuées longtemps en avance et adressées à : Grand Canyon Nat'l Park Lodges Reservations Department, Post Office Box 699, Grand Canyon, AZ 86023. Les réservations pour les voyages à dos d'âne doivent souvent être effectuées 6 à 12 mois en avance !Cependant, les visiteurs intéressés mais n’ayant pas réservé ont la possibilité de s’inscrire sur liste d’attente dès leur arrivée au bureau du Bright Angel Lodge.

« Railroad Express » : sur une demie-journée, plongez dans le passé en montant à bord d'un train à vapeur de la fin du XIXe siècle, entre Williams (Arizona) et le Grand Canyon. Départ tous les jours en fonction des horaires des trains.