Différence entre la rive ouest et la rive sud

Chaque année, les rives sud et ouest du Grand Canyon attirent des millions de visiteurs, mais rares sont ceux à se rendre compte que les formations géologiques et la faune diffèrent énormément d'une rive à l'autre.

Rive sud du Grand Canyon

Le parc national du Grand Canyon, également appelé la rive sud, est le joyau du Sud-Ouest américain. Considéré comme le plus majestueux des canyons, celui de la rive sud dévoile ses paysages merveilleux quel que soit le point de vue. Les parois rocheuses anciennes sont encerclées par les forêts luxuriantes de pins ponderosa, qui abritent élans, cerfs mulets, cougars, écureuils des rochers et condors de Californie. Les magnifiques étendues boisées de la rive sud inspirent artistes et photographes depuis des décennies. Il est d'ailleurs probable que toutes les images du Grand Canyon que vous ayez eu l'occasion de voir proviennent de la rive sud. Le parc national du Grand Canyon accueille les visiteurs toute l'année, pour leur permettre de découvrir sa végétation et ses résidents sauvages.

Grand Canyon West

Non loin du parc national, au sein de la réserve de la nation Hualapai, la rive ouest du Grand Canyon se distingue par sa nature sauvage. Nettement moins animée et développée que la rive sud, elle attire tout de même près d'un million de visiteurs chaque année. Cette zone reste paisible et moins fréquentée. Le canyon abrite de splendides formations rocheuses taillées naturellement, comme Eagle Point, une structure vénérée par le peuple Hualapai ancien. C'est également la seule région où les avions peuvent atterrir dans le lit du canyon. Point d'orgue de toute visite, le Skywalk est une passerelle en verre qui s'élance entre les parois du canyon et permet aux visiteurs de contempler le sol à 1 600 mètres sous leurs pieds. Près de Las Vegas, visitez la rive ouest du Grand Canyon, un lieu à la fois sauvage et calme, et profitez des sites uniques offerts par cette région.

Atouts de la rive sud

Admirez le panorama fascinant offert par les forêts de pins ponderosa qui bordent la rive du Grand Canyon. Avec une grande variété de feuillages présents tout au long de l'année, cette région est sans aucun doute la plus luxuriante du canyon.

La rive sud offre les vues les plus spectaculaires du canyon. Ses parois rocheuses ondoyantes s'étendent à perte de vue et sont distantes de quelque 32 kilomètres, créant une gorge gigantesque célèbre dans le monde entier. Parcourir ce site vieux de plusieurs millions d'années constitue une expérience incomparable et une belle leçon d'humilité.

Bien que cette formation rocheuse monumentale semble vierge et inhabitée, elle abrite en fait des élans, des cougars, des écureuils, des cerfs, des lézards et le condor de Californie.

La rive sud est la zone la plus animée et développée du canyon. Les visiteurs trouveront 6 hôtels sur la rive, et 5 de plus dans la ville voisine de Tusayan, en Arizona. Cette région propose également un large éventail de boutiques d'artisanat, des centres d'accueil des visiteurs, ainsi que de nombreux restaurants décontractés ou haut de gamme.

Atouts de la rive ouest

La rive ouest offre des vues sensationnelles depuis le célèbre Skywalk. Ce miracle d'ingénierie permet aux visiteurs de s'aventurer jusqu'au milieu du canyon, à 1 600 m au-dessus du sol. Le plancher de verre de la passerelle offre une vue plongeante sur le lit du canyon, ce qui réjouira les amateurs de sensations fortes !

Bien que la rive ouest accueille jusqu'à un million de visiteurs chaque année, elle est généralement bien moins fréquentée que la rive sud. Vous y profiterez d'une expérience touristique privilégiée, plus au calme.

Alors que la rive sud est entourée de forêts denses, la rive ouest offre un environnement désertique plus coloré. L'ambiance qui règne ici rappelle celle que les premiers explorateurs de la frontière américaine ont pu connaître.

C'est dans cette région du canyon que la tribu amérindienne Hualapai vit depuis des siècles. Ces terres sont sacrées aux yeux de ce noble peuple, connu sous le nom de « Gardiens du Canyon ».