Les Navajos tirent une grande fierté de leurs cérémonies sacrées enseignées aux apprentis médecins. Comme il existe plus de 50 cérémonies différentes à mémoriser, la plupart se spécialisent dans seulement quelques unes d’entre elles. Pour les Navajos, c'est une façon d’apprendre de précieuses leçons sur l'histoire et d’apprendre, non seulement à survivre, mais à vivre de manière responsable en suivant les mœurs des Navajos. D’autres cérémonies sont de simples célébrations, comme pour fêter le premier rire d’un enfant. La tribu considère cet événement comme un moment d’honneur qu’il faut célébrer. Cette fête est connue sous le nom de Rite du premier rire. Dans la culture Navajo, chaque matin est un nouveau jour, un jour de renouveau, quelles que soient les erreurs passées. Ils croient que le Créateur répond chaque matin à leurs prières.

Le chiffre quatre revêt une grande importance dans leur culture : quatre clans originels, quatre montagnes entourant leur territoire, quatre points cardinaux, quatre saisons et quatre couleurs. Ce chiffre joue par ailleurs un rôle important dans de nombreuses cérémonies. Lorsqu’ils se marient, les hommes s’installent dans l’habitation de leur épouse et intègrent son clan. Alors que d’autres sociétés sont axées sur le rôle de l’homme, le peuple Navajo se concentre historiquement davantage sur la femme en tant que maîtresse du foyer. Dans la tradition Navajo, les femmes étaient les destinataires de l’héritage transmis de génération en génération.